On continue !

18 634 voix, 18 634 graines plantées pour l’avenir.
Le semis prend chaque fois toujours plus et nous en remercions nos électeurs et électrices, qu’ils soient de Lanester, Groix et Lorient, pour nous avoir placés en tête, mais également celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance et leur voix à Larmor et Ploemeur. Car si vous êtes minoritaires dans votre ville, vous avez apporté votre contribution et nourri autant que les autres l’espoir d’un autre avenir.
Un autre avenir, dans l’immédiat, ce sera avec le Parlement Populaire et une implication citoyenne toujours plus forte sur nos cinq communes, mais aussi avec ces nouvelles passerelles si nombreuses, venues s’ajouter aux ponts, plus consolidés que jamais, entre les formations politiques de gauche du Pays de Lorient.
Des graines d’avenir aussi pour un futur un peu plus éloigné : des élections, il y en aura d’autres et vous pouvez être sûr·es que l’élan qui s’est levé grâce à cette union de la gauche, des citoyens et des écologistes ne retombera pas. Votre déception, nous la partageons forcément, tant nous aurions aimé qu’une si belle campagne se termine autrement, qu’un si bel engagement collectif porte ses fruits.
Mais ce scrutin est aussi une belle promesse. Certains et certaines d’entre vous n’avaient pas voté au premier tour et se sont déplacés au le second. Beaucoup de jeunes ont voté, se sont mobilisés pour soutenir la campagne et y participer activement. La victoire ne s’est pas trouvée dans les urnes hier, mais pour nous elle est là. Nous allons continuer de travailler ensemble pour bâtir un autre monde que celui, invivable au propre comme au figuré, que le pouvoir en place et les forces d’extrême-droite veulent nous faire subir, à nous et à la planète. Avec vous, on y arrivera. Ça n’a pas été hier, ce sera sans doute demain.
Quelques mots également pour évoquer le niveau national. L’Assemblée nationale est sans majorité, car le président a échoué dès son élection à convaincre les Français·es de lui donner cette majorité. La NUPES a démontré sa capacité à réunir la gauche et les écologistes, mais n’a pas complètement transformé l’essai car elle non plus n’est pas majoritaire, même si elle est la première force d’opposition. Plus grave et extrêmement inquiétant : l’extrême droite rentre en force à l’Assemblée. Nous n’oublions pas à quel point LREM l’a banalisée, renvoyant dos à dos la NUPES et le RN et oubliant le barrage républicain dont Emmanuel Macron a, à deux reprises, bénéficié. C’est une faute politique majeure.
Face à tout cela, ici, dès aujourd’hui, nous reprenons avec détermination nos travaux au sein de toutes les collectivités. Majoritaire ou d’opposition, renforcée de cette convergence des énergies et de la confiance que vous nous avez encore témoignée, la gauche du Pays de Lorient s’en sort grandie. 18 634 mains se sont levées, 18 634 pousses font frémir le sol du territoire pour dire : « Nous sommes là et nous ne lâcherons rien ».
Amitiés,
Damien Girard et Florence Gourlay